Le choix du prénom


Choisir un prénom n’est pas une tâche facile ! C’est une grande responsabilité pour nous, les parents, car c’est avec lui que l’enfant va construire sa personnalité. Mais c’est aussi grâce à lui que l’on arrive plus facilement à se projeter. Enfin, ça a été le cas pour nous.

Je n’appelle jamais mes filles par leur prénom sur le blog car je ne souhaite pas les impliquer directement dans mes écrits. Je considère que mon blog ne concerne que moi, et même si je parle de mon expérience en tant que maman, j’essaie de préserver leur intimité même si ce n’est qu’un prénom.

J’avais envie de partager avec vous l’histoire de leur prénom, comment nous les avons choisi et comment nous nous sommes décidés, souvent sur un coup de tête d’ailleurs. En écrivant ces lignes, je me suis remémorés certains souvenirs, qui m’ont fait sourire. L’histoire de leur prénom n’a rien d’extraordinaire, mais cela reste un merveilleux souvenir de grossesse.

Parler du prénom autour d’un café

Nous avons toujours réfléchi aux prénoms de nos filles autour d’un café ou d’un repas au restaurant. C’était notre petit rituel ! Pour tout vous dire, notre endroit fétiche était le restaurant Les Trois Brasseurs. Rien de bien romantique, mais cette ambiance était propice à notre imagination et à nos projections. D’ailleurs, nous avons pleins de bons souvenirs dans ce restaurant : nous y allions souvent la veille des échographies et nous partagions nos craintes, nos questions, nos rêves farfelus (enfin surtout les miens), nos idées…

Pour les prénoms de nos deux filles, nous avons tout de suite été d’accord. Je pense que le fait que nous ayons les mêmes goûts et peut-être les mêmes attentes nous a beaucoup aidé à nous entendre. D’ailleurs, nous avons chacun notre tour été à l’origine d’un prénom : je suis celle qui a proposé le prénom de la première tandis que le papa a proposé celui de la deuxième. Ainsi, pas de jaloux !

Pour la petite histoire, j’avais eu l’idée du prénom pour la première en vacances, quelques jours avant de tomber enceinte. Nous étions en terrasse avec ma sœur et une amie, et la fameuse question « Et si un jour vous aviez un enfant…? » est arrivée. Cette question m’a fait sourire, et sans filtre, j’ai parlé du prénom que j’aimerais bien donner à notre fille si un jour nous en avions une. Ce prénom m’est apparu comme un flash pour tout avouer. Je n’y avais jamais vraiment réfléchi avant, mais je trouvais qu’il correspondait bien à ce que je vivais avec mon amoureux. Il était simple, doux, joyeux, et plein de douceur. Puis je suis tombée enceinte et ce prénom est resté ancré dans la tête du papa. Il n’en voulait pas un autre, il était comme tombé amoureux de celui-là. Nous nous projetions tellement avec celui-ci que nous redoutions même d’avoir un garçon ! J’ai essayé de proposer d’autres prénoms afin que l’on soit sûrs de notre choix, mais aucun ne nous plaisait plus.

Lorsque nous avons appris que nous allions avoir une deuxième petite fille, je me suis demandée si nous allions réussir à trouver un prénom qui nous plaisait autant que le premier. Puis, j’ai commencé à avoir des petites idées sans pour autant être fixée sur un prénom en particulier. Je ne pourrai pas vous dire pourquoi, mais je souhaitais que son prénom commence commence par une lettre en particulier. J’en ai proposé quelques uns mais le papa était beaucoup plus inspiré que moi sur ce coup là. Puis, il eut une préférence sur un prénom en particulier et, pour être tout à fait franche, je me suis dit : « Mais oui, c’est lui ! C’est le prénom qu’il lui faut ! ». J’ai tout de même continué à réfléchir, afin d’être sûr de notre choix, mais plus les jours passaient, plus je l’appelais ainsi dans mes pensées. Ce prénom ne partait pas et c’est ainsi que nous nous sommes décidés.

Le choix de l’originalité

À la base, je voulais des prénoms originaux, que l’on entende pas partout afin qu’il n’y ait pas 10 petites filles dans leur classe portant le même nom. Peut-être parce que je n’ai jamais rencontré quelqu’un avec le même prénom que moi et que je pensais que c’est ce qui me rendait unique. À l’inverse, le papa a un prénom qui était très à la mode à l’époque, mais en y réfléchissant, ça ne l’a pas empêché de se démarquer à mes yeux lorsque je l’ai rencontré.

Les prénoms que nous avons choisi ne sont pas originaux, ils sont classiques, simples et dans le top 10 des prénoms les plus donnés. Au début, cela me dérangeait, mais ces prénoms me plaisaient tellement que je n’en voyais pas d’autres pour mes filles. Fallait-il que nous cherchions absolument l’originalité ou que nous prénommions nos enfants comme nous en avions envie ? Évidemment, nous avons choisi la deuxième option.

S’il y a bien un avantage à donner un prénom que la société connait bien, c’est qu’on ne le déforme pas en le prononçant. Pour l’exemple, j’ai un prénom original, que j’aime beaucoup car il me suit depuis que je suis née, mais cela m’ennuie terriblement qu’on le prononce mal les trois quart du temps. Je passe mon temps à rectifier les gens, et cela me donne l’impression d’être une personne désagréable à la première rencontre. Je n’avais pas forcément envie que mes filles vivent la même chose et c’est ce qui m’a aussi convaincu de garder les prénoms que nous avons choisis.

Faut-il garder le secret du prénom ?

Pour la première, nous avons décidé de ne pas garder le secret. Nous avions envie que la famille puisse plus facilement se projeter et s’attacher à l’enfant que nous attendions. Tout le monde l’appelait par son prénom bien avant sa naissance, et par chance, il faisait l’unanimité. On ne nous a jamais fait de remarques désagréables.

Pour la seconde, c’est différent. Enfin, nous voulons vivre les choses différemment. C’est pourquoi nous avons attendu plusieurs mois avant d’annoncer la grossesse et que nous avons décidé de garder le prénom pour nous. Cette fois-ci, nous voulons vivre les événements un peu plus égoïstement et profiter de chaque instant sans intervention extérieure. Je ne sais pas si c’est l’effet du deuxième ou du prénom gardé secret mais je remarque des comportements différents par rapport à la première grossesse. Cette fois-ci, les proches sont moins impliqués, demandent moins de nouvelles par rapport à cette grossesse, et nous font moins part de leurs projections.

Quoi qu’il en soit, j’espère qu’elles aimeront leur prénom et qu’il leur portera chance !

 

PS : au final, nous avons décidé de changer de prénom pour notre petite mini quelques semaines avant l’accouchement. Comme quoi, l’histoire n’est jamais terminée avant le point final !

♦ ♦ ♦

Et vous, qu’avez-vous choisi pour les prénoms de vos enfants ? Originalité ? Secret ?

Des bisous, et en attendant, prenez soin de vous !

2 commentaires sur “Le choix du prénom”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :