Ma routine anti-vergetures pendant la grossesse


Je n’ai pas eu de vergeture pendant ma première grossesse, mais cela ne veut pas dire que je n’en aurai pas durant la deuxième. Je dois avouer que pendant les premiers mois, j’ai été beaucoup moins rigoureuse sur l’application des soins car j’ai manqué cruellement de temps. Mais voyant que ma peau s’asséchait et semblait de plus en plus fatiguée, j’ai décidé de me reprendre en main en prenant soin de mon corps quotidiennement.

Prendre des kilos ne me fait pas peur, même si j’aimerais éviter de ressembler à une baleine en fin de grossesse. Mais contrairement aux vergetures, je sais que la prise de poids n’est pas définitive et qu’il y aura toujours une solution. Les vergetures, ces vilaines, restent marquées à vie sur la peau et ce n’est pas quelque chose qui m’enchante. Alors autant tout faire pour les éviter en prenant soin de ma peau.

Prendre soin de ma peau en l’hydratant de l’extérieur

Lorsque je suis tombée enceinte de ma fille, le premier conseil que l’on m’a donné a été de me procurer une crème anti-vergeture afin de prendre soin de ma peau et de mon ventre. Je pense que les vergetures font partie des principales préoccupations des mamans qui s’inquiètent de l’état de leur corps après une grossesse. J’ai voulu impliquer le papa dans cette routine beauté afin d’être régulière mais aussi pour partager un moment sympa tous les deux (enfin surtout pour moi qui avait le droit à mon massage gratuit tous les soirs !). En revanche, je n’étais pas aussi sensibilisée à la composition des cosmétiques et le naturel était quelque chose de très vague pour moi. J’utilisais donc des soins avec une composition qui n’était pas forcément clean. Je ne remets pas en cause l’efficacité de ces produits car je n’ai eu aucune vergeture, mais à présent, leur composition ne me convenait plus.

Pour cette deuxième grossesse, je voulais donc changer de cosmétiques et aller vers du naturel. J’aurais beaucoup aimé faire un peu de do-it-yourself en réalisant mes propres soins, mais je ne m’estime pas encore assez expérimentée dans le domaine pour le faire. Mon choix s’est donc porté vers des produits tout faits, mais plus naturels.

Le matin, je préfère appliquer une crème plutôt qu’une huile afin de ne pas tacher mes vêtements, ou du moins les rendre trop gras. En ce moment, j’utilise la crème pour le ventre Mama Bee de Burt’s Bee :

→ Sans silicone
→ Sans colorant
→ Non testée sur les animaux
→ Sans parfum
→ Contient du beurre de cacao (antioxydant, redonne de l’élasticité à la peau, nourrissant, apaisant)
→ Contient du beurre de karité (protège du soleil, anti-inflammatoire, cicatrisant, hydratant, redonne de l’élasticité à la peau)
→ Contient du beurre de jojoba (hydratant, nourrissant, protecteur, cicatrisant, régénérant, maintient l’élasticité de la peau)

L’application de cette crème est agréable et laisse la peau douce après le massage. L’odeur est très légère ce qui est réellement appréciable lorsqu’on est enceinte et qu’on a le nez sensible. Le seul bémol avec cette crème est qu’elle contient du Phénoxyéthanol. Ce conservateur fait un peu parler de lui, et certains recommandent de l’éviter. Après, celui-ci est situé en toute fin de liste, ce qui indique que sa présence est minim.

creme_mama_bees_burts_bee_vergeture_grossesse

Le soir, j’opte pour une huile qui va hydrater la peau en profondeur pendant le sommeil. Sa texture nous incite à masser longuement afin qu’elle pénètre, un geste indispensable pour faire travailler l’élasticité de la peau. En ce moment j’utilise l’huile The Tummy Rub Oil de Mama Mio qui est 100% naturelle et composée de plusieurs huiles végétales :

→ L’huile d’amande douce Bio (assouplit, fortifie, apaise et prévient l’apparition des vergetures)
→ L’huile d’avocat Bio (regénère, protège, cicatrise et redonne de l’élasticité)
→ L’huile de coco Bio (nourrit et apaise)
→ L’huile d’olive Bio (calme, antioxydante et nourrit la peau)
→ L’huile de graine d’Inca Inchi Bio (apaise, assouplit, protège et a une action anti-âge)
→ L’huile d’argan Bio (raffermit, assouplit, nourrit, cicatrise et protège)
→ L’huile de rosier de muscat (cicatrise, regénère, antioxydante et assouplit)

Petit note pour les mamans : ce soin contient des huiles essentielles et donc des traces d’Evernia Furfuracea (mousse d’arbre – allergène naturel). Comme tout produit d’ailleurs, je vous conseille de le tester sur une petite partie de votre corps afin qu’il n’y ait pas de réaction inattendue 🙂

Ce que j’aime chez cette huile c’est son format pompe qui rend l’application plus pratique : on ne se retrouve pas avec un flacon huileux en fin d’application. Elle dégage une légère odeur qui ressemble à celle de la citronnelle et la texture est celle que j’attends d’une huile : pas trop grasse, juste ce qu’il faut pour effectuer un bon massage qui va détendre la peau.

mama_mio_anti_vergeture_huile

Hydrater mon organisme

On le sait, il est important de boire de l’eau sans modération pendant la grossesse pour le bon développement du bébé. Mais l’eau joue aussi un rôle dans l’apparition des vergetures.

J’ai beaucoup de mal à boire, car je n’y pense pas forcément. Mais comme dirait l’amoureux : « Si tu as soif, c’est que c’est déjà trop tard ! ». J’essaie donc de toujours avoir une bouteille d’eau (de Cristaline de préférence car je n’aime que celle-là) à portée de mains. Si vous n’aimez pas l’eau nature, vous pouvez essayez de boire des eaux aromatisées, des tisanes, des thés glacés… L’important reste de s’hydrater !

Éviter les modifications de poids soudaines

Alors oui, j’ai dit que prendre du poids ne me faisait pas spécialement peur, mais cela peut être une cause d’apparition des vergetures ! Ces vilaines apparaissent lors d’un changement soudain au niveau de la peau. En gros, vous pouvez avoir des vergetures pendant mais aussi après la grossesse.

J’essaie donc de ne pas prendre trop de poids pendant la grossesse, du moins, éviter les +5kg en un mois. Ce n’est pas facile, je le reconnais, parfois j’ai envie de vider le réfrigérateur tellement j’ai faim. Mais j’essaie de rester raisonnable.

Et après la grossesse ?

Comme je le disais plus haut, les vergetures peuvent aussi apparaitre après la grossesse lorsque la peau se retend. Je ne compte donc pas arrêter les massages de si tôt ! En plus, cela fera du bien à ma peau qui sera encore flasque et qui aura besoin d’être raffermie. Je ferai également très attention à la composition des crèmes que j’utiliserai sur ma poitrine étant donné que je compte allaiter. Bref, ma quête anti-vergeture est loin d’être terminée !

♦ ♦ ♦

Et vous ? Faites-vous attention à l’apparition des vergetures ? Est-ce quelque chose qui vous préoccupe ? Dites moi tout !

 

Des bisous, et en attendant, prenez soin de vous !

 

Produit Mama Mio envoyé par la marque

3 commentaires sur “Ma routine anti-vergetures pendant la grossesse”

  1. Malheureusement, j’ai eu des vergetures bien avant de tomber enceinte. Forcément, avec mon ancienne obésité, c’était presque sur. Pendant ma grossesse, je n’en voulais pas de nouvelles donc je me suis tartinée de crème Mustela (avant de voir la composition caca). Et avant la grossesses, j’appliquais la bi oil. Elle aussi n’est pas terrible niveau composition mais elle m’a vraiment atténué les cicatrices donc elle fair son job.
    Si je viens à retomber enceinte, je me pencherai sur une crème plus naturelle.

    1. Pour la première grossesse j’utilisais également Bi-oil et mustela, mais comme toi, je voulais du plus naturel pour cette grossesse !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :