La Diversification alimentaire Menée par l’Enfant


En règle générale, on commence à proposer de la nourriture à l’enfant avec de la purée. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait avec mon ainée dès 4 mois en lui préparant des petits pots maison avec le Babycook et les livres mes p’tites recettes. Elle adorait manger, et elle n’était pas bien difficile. Mais voilà, c’est vrai qu’en mangeant des purées, l’enfant ne peut pas réellement identifier le goût et la texture des aliments. Il peut avoir une vague idée avec la couleur du pot, mais c’est tout. C’est pour cette raison que nous avons introduit des aliments en morceaux vers 9 mois (si mes souvenirs sont bons), lorsqu’elle a commencé à s’asseoir seule.

La Diversification alimentaire Menée par l’Enfant (DME), c’est tout simplement sauter l’étape des petits pots et lui proposer directement des aliments en morceaux à partir de 6 mois, dès que l’enfant est prêt. L’enfant peut ainsi se débrouiller seul en mangeant avec ses doigts, sans contrainte et sans être forcé.

Je vous avoue que je me suis renseignée à propos de la DME pour ma petite deuxième car je trouve que c’est une méthode qui s’adapte bien à l’allaitement à la demande, et à ce que je souhaite mettre en place dans l’éducation de mes enfants. Faire confiance et les accompagner dans l’autonomie sont des valeurs vraiment importantes à mes yeux. Actuellement, je ne sais pas encore si nous pratiquerons la DME, car certains retours d’expérience m’ont un peu terrifiée. En attendant notre décision, j’ai souhaité vous présenter cette méthode qui s’inscrit pleinement dans l’éducation bienveillante.

En quoi ça consiste ?

La Diversification alimentaire Menée par l’enfant, comme son nom l’indique, consiste à laisser l’enfant découvrir par lui-même les aliments. Les parents lui proposent plusieurs fruits et légumes, en fonction de son âge, et le laisse manger en fonction de son appétit, de sa curiosité, de ses besoins nutritionnels. Car oui, les parents adeptes de la DME affirment qu’un enfant sait ce dont il a besoin. Un enfant peut donc manger beaucoup de viande un soir, et pas un seul morceau le lendemain.

Tous les sens sont sollicités en DME. L’enfant peut toucher, voir et sentir les aliments. On laisse ainsi l’enfant découvrir par lui même la composition de son repas avec ses doigts. Ainsi, on respecte son rythme en lui faisant confiance.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la DME ?

La Diversification Menée par l’enfant présente plusieurs avantages dans le développement de l’enfant, mais également au quotidien. Tout d’abord, elle permet de leur apprendre l’autonomie étant donné que l’enfant mange seul, avec ses doigts. C’est aussi un moyen de développer ses sens, sa coordination et sa motricité fine.

La diversification en général peut être vécue comme une corvée par certains parents. Mais avec la DME, il est possible de partager un repas en famille et de manger chaud. L’enfant peut ainsi reproduire ses parents en mangeant tout en s’amusant.

Mais la DME possède quelques inconvénients comparés à une diversification classique. En laissant l’enfant choisir sa nourriture, il est impossible de connaitre les quantités exactes de ce qu’il vient de manger. Il n’y a pas d’autre choix que de lui faire confiance… Cette méthode peut également être impressionnante puisque l’on peut assister aux réflexes vomitif de l’enfant. Il faut ainsi prendre sur soi, garder son sang-froid et faire confiance à son petit corps.

Laisser l’enfant manger avec ses doigts peut parfois être plus salissant que de le nourrir à la cuillère. On trouve de la nourriture un peu partout, par terre, sur les vêtements, mais il existe pleins de petites astuces pour limiter les dégâts, notamment avec l’assiette que j’ai souhaité vous présenter ci-dessous.

Proposer des aliments avec l’assiette Happy Mat EZPZ*

L’assiette Happy Mat de EZPZ me faisait de l’oeil depuis un moment et allobébé m’a proposé de la tester tout récemment (merci allobébé 🙂 !). J’ai donc opté pour les coloris étain argenté et rose poudré. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, cette assiette en silicone intègre plusieurs compartiments dans lesquels nous pouvons disposer les aliments. Autant vous dire qu’elle nous aide bien au quotidien puisqu’avant de l’avoir, nous mettions les fruits et légumes dans plusieurs bols différents (notre grande de 19 mois n’aime pas lorsque les aliments sont mélangés, elle préfère pouvoir choisir). Je trouve que c’est une assiette bien pratique pour les parents souhaitant faire la DME.

L’EZPZ est surtout connue pour être anti-dérapante et ainsi éviter les catastrophes en terme de ménage et de vaisselle cassée ! L’enfant peut également attraper plus facilement la nourriture sans s’énerver grâce à des contenants qui ne bougent pas. C’est vrai qu’il est impossible de la retirer car elle adhère parfaitement à la table, à condition que les surfaces soient bien propres ! Pour l’enlever, il suffit de prendre l’assiette dans un coin (mais malheureusement, les enfants le comprennent beaucoup trop vite). Ma puce s’amuse parfois à soulever un des coins, mais pour le moment, elle n’a jamais pris l’assiette pour la jeter par terre.

Ce que j’apprécie avec l’Happy Mat d’EZPZ, c’est qu’en plus d’être jolie, elle permet de laisser s’exprimer sa créativité. À la maison, nous tenté de reproduire un soleil, un visage et un monstre, mais j’ai vu d’autres idées bien sympathiques comme le tableau de printemps.

diversification-menee-enfant-ezpz

Bon ma créativité est un peu limitée, mais c’est rigolo, non ? 🙂


L’assiette passe au lave-vaisselle, ce qui facilite le quotidien… Il faut simplement la rincer un peu avant pour éviter que la nourriture se coince dans les coins des compartiments.

Le seul défaut que j’ai trouvé pour le moment, c’est son prix (29,90€ mais 25,40€ sur allobébé). Mais c’est tout.

♦ ♦ ♦

Avez-vous opter pour la DME ? Partagez-nous votre expérience !

Des bisous, et en attendant, prenez soin de vous !


(*) Produit reçu pour test

Article écrit en collaboration avec Allobébé

Plus d’informations concernant les partenariats sur la page dédiée.

5 commentaires sur “La Diversification alimentaire Menée par l’Enfant”

  1. Oh ,,, la dme! Hum… très mitigée… je ne suis pas de ton avis lorsque tu dis qu’une puree donne moins de goût.. surtout si au début ce n’esy Qu un seul aliment, c’est assez chouette pour repérer les allergies en prime.

    Je suis pour la dme mais pas de suite :/

    Mon expérience? Ꮥienna-ℛose s’etouffait Pour tout et pour rien… si le repas devient une peur pour le’ parent elle se répercute sur l’enfant. Je n’etais Plus a l’aise du tout…

    Pourtant j’ai varié les saveurs, j’ai diversifié à fond les ballons et surtout Ꮥienna-ℛose est une petite fille qui mange de tout!

    Elle a très vite mangé seule comme une grande en en mettant partout partout… et on est vite passé aux morceaux quand même (même si pour la dme c’est trop tard).

    Les morceaux c’est bien, mais le fait d’en jouer avec différentes textures lisses, grumeleuses, morceaux, pâteux jouent aussi un rôle important dans la découverte…

    Je n’aime ps me cantonner à la théorie surtout quand’ mon expérience a été un vrai échec… cette méthode est trop mise en avant alors que il faut avouer qu io y a un risque… je crois qu’il est primordial d’accompagner son enfant oui mais sans brûler les étapes..

    Pour ℒilas-ℬeℓℓe je commencerai par quelques cuillères de lisses en évoluant vers du plus consistant selon ses besoins/envies et CAPACITÉ..

    Pardon j’ai un avis très tranché pour une fois :/

    Mais je sais que tu seras toi toujours à l’ecoute De tes enfants 🙂 je ne m’inquiète pas du tout pour elles ♡ elles ont beaucoup de chance 🙂 ♡

    Des bisous ma Jolie ..

    Sorry pour ce pavé..

    (Mais dans mon boulot parfois je vois des mamans désespérées et ça m’agace)

    1. Oh ne t’excuse pas ! Tu n’as pas à le faire, c’est chouette aussi quand on a pas le même avis 🙂

      Je me suis peut-être mal exprimée… Je ne voulais pas dire qu’une purée donne moins de goût mais je trouve qu’il peut être difficile d’associer legume/purée quand on mange que du mixé. Et encore plus d’identifier chaque légume dans une purée (enfin moi j’y arrive très difficilement voire pas du tout xD)

      Après, c’était juste une question que je me posais. Je ne suis pas pro DME. C’est juste la théorie que je trouve intéressante, mais je suis d’accord avec toi que ça ne sert à rien de le faire si le repas devient un moment de stress… Ya rien de pire !

      Tu es passée aux morceaux à quel âge avec sienna-rose ?

      Je t’avoue que oui, c’est ce risque qui me fait peur et c’est pour cela que je me pose pas mal de questions, si c’est vraiment la méthode qui nous convient.

      Quand tu dis que les mamans sont désespérées et que ça t’agace, c’est parce qu’elles insistent ?

      Merci pour ton pavé en tout cas 🙂

  2. Ah oui je n’avais pas compris … je n’ajoute jamais de pdt au début perso, et donc c’est à chaque fois un légume seul… sans féculent. Donc tout est isolé pour aider au goût..

    La théorie je la trouve chouette autant que le principe en vrai … avec Ꮥienna-ℛose on est passé vers 8mois, mais avec parcimonie car elle adore soupe et purée (moi même étant adulte j’ai une addiction sévère pour n importe quelle puree c’est vraiment un truc de fou ).

    En fait y a des mamans qui s inquiètent car bebe ne mange pas suffisamment, en même temps 3 brins de brocolis et 2 frites c est pas archi nourrissant non plus même . Y a des recettes qu on ne peut faire goûter à bebe avec la dme.

    Elle a plus vite mangé les fruits en morceaux qu’en les légumes (en même temps je la comprends haha

    Mais bon après chacun fait ce qu il veut je n’en jugerai jamais une maman qui pratique la dme 100% mais pour une méthode qui dit vouloir varier.. elle oublie certaines choses de notre propre alimentation. Pcq nous étant adultes on mage de façon différente et pas juste des morceaux isolés.

    J’ai l’impression que je suis très brouillon lol

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :