“Petit mais costaud” : l’album illustré pour expliquer la prématurité à son enfant

Aucun parent ne devrait connaître la prématurité et pourtant 1 bébé sur 10 né prématurément dans le monde. Cette aventure avec ces petits êtres arrivés en avance est un vrai parcours du parcours, qui reste à jamais gravé dans leur histoire. Ce n’est pas évident de revenir sur un moment difficile de la vie, surtout lorsque l’on doit en parler à son enfant, et c’est pourquoi j’ai eu aujourd’hui envie de vous parler du tout nouveau livre “Petit mais costaud” qui donne aux parents un support bienveillant pour aborder ce sujet.

Chaque double page présente une étape de la prématurité. De l’annonce d’un accouchement prématuré à la fin de cette aventure, en passant pas des moments difficiles et d’autres plus heureux, l’album Petit mais costaud explique ces étapes avec beaucoup de douceur sans pour autant mentir à l’enfant. Le vocabulaire est simple, avec des tournures un peu enfantine afin qu’il puisse comprendre son histoire sans en avoir peur.

Petit Mais costaud Présentation

Même si ce sujet me touche énormément, je ne pense pas être légitime pour donner mon avis sur cet ouvrage car j’ai eu la chance de ne pas connaître la prématurité pour mes deux filles. C’est pourquoi j’ai décidé de laisser la parole à Aline, maman de jumeaux prématurés, qui m’a fait découvrir ce joli ouvrage.

Dans quelles conditions avez-vous dû faire face à la prématurité ?

C’était une grossesse gémellaire, de « vrais » jumeaux comme on peut dire, tous les deux dans la même poche! J’avais beaucoup de contractions dès le 4ème mois et j’ai été hospitalisé à 28 semaines pour menace d’accouchement prématuré, car les contractions commençaient à avoir une influence sur mon col. Le plus gros risque pour cette grossesse étaient que les cordons ombilicaux « s’emmêlent »… C’est malheureusement ce qui s’est passé pour moi et malgré avoir signalé à l’équipe médicale que je les sentais très peu bouger, ils ne se sont pas affolés du tout et malheureusement c’est ce qui s’est passé… Mon Nohan est décédé dans mon ventre après avoir été privé d’oxygène etc, et quand ils s’en sont rendus compte il a fallu m’accoucher en urgence pour sauver Maé qui suivait le même chemin..

Petit mais costaud annonce prématurité

Petit mais costaud naissance

As-tu déjà abordé le thème de la prématurité avec ton fils ? As-tu eu des difficultés à le faire ? Si oui, lesquelles ?

Dès ses 1ers jour en couveuse, on lui a parlé de son histoire. Le psy qui venait nous rendre visite et discuter un peu avec nous dans la chambre de Maé, nous a dit à quel point c’était important de lui parler de ce qui s’était passé, de lui expliquer que son frère n’était plus là, car il a finalement grandit dans mon ventre en contact permanent avec lui… Et les bébés comprennent très bien et ressentent les choses, selon la tonalité de nos voix! Au début c’était très dur et finalement je n’ai plus aucun tabou envers ce sujet, et je lui en parle ouvertement de temps en temps! Même si bien sûr cela reste toujours dur avec une boule dans la gorge.. Il n’a que 2 ans, alors il ne pose pas encore de questions, le plus dur sera peut-être quand il commencera à en poser..

Petit mais costaud hopital

Même si les sujets sont abordés de manière très douces, est-ce que certaines pages ont été difficiles à lire pour toi ?

Effectivement c’est abordé de manière très douce, je n’ai pas eu de mal à lire le livre. Sauf quand je suis arrivée au passage ou le petit Tom rencontre ses voisins de chambre jumeaux…Ça fait toujours mal! Ça a fait remonter des mauvais comme de bons souvenirs, car chaque petite avancée, chaque petit jour qui passe est une victoire sur cette foutue prématurité .. D’autant plus que Maé a eu un parcours assez exemplaire, même s’il a eu besoin d’oxygène pendant 1 mois et demi, même si son démarrage a été très difficile et les médecins étaient très pessimistes à son sujet, car son petit coeur s’est arrêté et ils ont réussi a le réanimer au bout de presque 6 minutes.. Il n’a pourtant aucunes séquelles, alors on se dit que son frère veille sur lui..

Petit mais costaud jumeaux de chambre

Et au contraire, est-ce que certaines pages t’ont rappelé des bons moments dans ce parcours si difficile?

Oui certaines pages m’ont rappelé de bons moments. Tous les moments en peau à peau par exemple pendant des heures, sans bouger… Même si j’avais envie de faire pipi, tant pis je me retenais pour pouvoir le garder plus longtemps contre moi… Puis ça me rappelle ces premières fois : son premier bain avec nous au bout de presque 1 mois de vie. Le 1er body et pyjama qu’on a pu lui mettre, même en taille préma il lui était trop grand, mais c’est dans ces moments-là qu’on pouvait enfin exercer notre rôle de parents pleinement. Et crois moi ce n’est pas évident, il était tellement petit qu’on avait si peur de mal faire, ou de lui faire mal …

Qu’est-ce que tu as aimé dans ce livre ? Ce que tu as moins aimé ?

J’aime beaucoup le fait que l’on puisse écrire des petits bouts de son histoire à lui en lien avec l’histoire du petit Tom. Cela permet de pouvoir lui expliquer avec les images ce qui s’est passé pour lui. Les images sont douces, le livre est très bien fait. Il n’y a rien que je n’ai pas aimé. Après bien sûr chaque histoire et chaque parcours est différent, pour certains bébés le parcours a été encore plus difficile et pour d’autre encore plus facile, mais justement le fait que l’on puisse écrire notre histoire, c’est très bien. Puis c’est un livre pour enfant, alors il faut que ça reste simple.

Penses-tu que ce livre peut aider les frères, les soeurs, les cousins, les cousines… à mieux comprendre cette situation ?

Je pense que ce livre peut aider tous les enfants à mieux comprendre effectivement. J’ai même entendu une maman qui disait qu’elle avait emmené ce livre à l’école de son enfant avec l’accord de la maitresse, pour qu’il le lise tous ensemble et comprennent mieux le parcours de son enfant qui avait il me semble quelques difficultés. Je trouve ça génial.

Un petit mot pour les parents qui traversent la prématurité ?

Je souhaite beaucoup de courage à tous les parents qui traversent cette dure épreuve qu’est la prématurité. Le plus important et ce qui je suis sur à beaucoup aider mon fils, c’est tout l’amour qu’on a pu lui apporter. Restez fort et vous verrez vos enfants sont de vrais guerriers qui croqueront la vie à pleine dent! Et n’oubliez pas que vous n’êtes pas seul, si vous ressentez le besoin de parler, n’oubliez pas SOS Préma et leur groupe sur Facebook qui m’a beaucoup aidé.

À retrouver en exclusivité chez Gaspard et Alice.

Vivi

Grande rêveuse et Maman de deux petites filles, j'aime imaginer un monde meilleur pour demain.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page
%d blogueurs aiment cette page :