La diversification alimentaire : 1 an après nos débuts

Pour mon ainée, j’avais vraiment hâte de commencer la diversification alimentaire, à tel point que nous l’avions commencé à ses 4 mois. Lui préparer des purées et des petites compotes était un vrai plaisir, et pourtant je ne suis pas une grande cuisinière. Mais c’est important pour moi de lui donner envie de manger en lui proposant de bonnes choses de façon ludique ayant eu moi-même des problème avec la nourriture. Et cela semble marcher puisque c’est une vraie gourmande (surtout lorsque les aliments sont dans les assiettes de Papa et de Maman !).

J’avais envie de faire un petit bilan sur ces derniers mois, pour vous raconter un peu comment cela s’est passé de notre coté. Je me rappelle avoir été très stressée pendant les débuts de la diversification : il fallait que toutes les mesures soient exactes, respecter tous les conseils nutritionnels donnés par la pédiatre, que tout soit fait-mais… Bref, je m’étais mise un peu la pression ! Aujourd’hui, nous faisons toujours attention à ce qu’elle mange mais j’ai réussi à prendre un peu de recul. Et je m’en porte pas plus mal, bien au contraire !

Dans cet article, j’ai fait le choix de vous parler d’une marque que nous aimons beaucoup depuis un long moment car nous utilisons beaucoup de leur produits au quotidien. Il s’agit de Munchkin, vous connaissez ?  La marque propose des produits dans le domaine de la puériculture qui ont l’avantage d’être à la fois simple, pratique et fun ! Personnellement, je préfère les coloris plus doux contrairement au Papa qui adore la couleur (même un peu trop parfois ahah) mais voilà, le fait est que nous avons pleins de produits Munchkin à la maison et au final, je les aime bien. Récemment, la marque m’a envoyé quelques produits pour compléter notre collection et nous faire découvrir de nouveaux produits. Je les ai inclus dans cet article et vous pourrez les identifier avec ce petit astérisque*.

L’introduction des aliments jusqu’au 1 an

Avant de commencer la diversification, la pédiatre nous avait donné une feuille qui récapitulait toutes les étapes de la diversification. Ainsi, nous avions sous la main toutes les quantités à donner pour n’importe quel âge, et je dois avouer que c’était à la fois pratique et rassurant ! Nous avons suivi les recommandations de notre pédiatre et tout s’est très bien passé.

De 4 à 5 mois, nous continuions à lui donner exclusivement du lait le matin et au goûter. C’est seulement à midi et le soir que nous lui proposions une purée de légumes. Puis, nous avons rajouté petit à petit les aliments qui composeront à la fin un repas complet :

  • 5 mois : introduction de la compote au goûter
  • 6 mois : introduction de la viande blanche le midi
  • 7 mois et demi : introduction de la viande rouge le midi
  • 9 mois : introduction du gluten
  • 1 an : introduction du poisson et des oeufs

Schéma d'introduction des aliments chez bébé

Au début, les repas étaient donc sous forme de purée. Nous les donnions avec ces petites cuillères colorées. J’avais trouvé un lot de 6 cuillères chez Auchan. Elles sont toutes simples mais nous ont parfaitement convenu. Je n’ai jamais testé de cuillère qui se colore en fonction de la chaleur de la nourriture mais je pense que c’est vraiment du gadget même si ça peut rassurer pendant les débuts. Je ne sais pas vous, mais je goute toujours le repas avant de donner une cuillère. Ça me permet de vérifier que ce n’est pas trop chaud, et par la même occasion que c’est mangeable 😀 !

Les cuillères colorées de chez Munchkin

Puis, très vite nous lui avons proposé des morceaux de légumes cuits (vers 7 ou 8 mois si ma mémoire est bonne). À cet âge là, notre fille avait déjà plusieurs dents mais il me semble que nous ne sommes pas obligés d’attendre que bébé en ait pour proposer des morceaux car ils savent mâcher avec leur gencives. Les cuillères ont donc été mises de coté pour laisser place aux doigts. Alors oui, évidemment il y en avait partout après chaque repas (et encore maintenant alors qu’elle a bientôt 2 ans) mais j’avais envie qu’elle découvre les aliments sous un autre angle et ainsi faire travailler tous ses sens.

Nous avons également très vite favorisé son autonomie. Dans des assiettes compartimentées* ou dans plusieurs bols ventousés*, nous mettons chaque ingrédient en quantité raisonnable et nous la laissons manger ce qu’elle souhaite. Parfois, elle ne va manger que la viande, parfois que les féculents, parfois que les légumes (même si c’est plus rare !). Je trouve ça amusant de l’observer et de voir comment elle va diriger son repas. À presque deux ans, nous continuons de séparer les aliments car elle ne mange qu’ainsi. Elle apprécie de pouvoir choisir ce qu’elle va manger dans l’ordre qu’elle aura décidé.

La diversification alimentaire : 1 an après nos débutsLes bols avec ventouse pour faciliter les repas

Boire en toute autonomie

Lorsque nous cherchions un contenant pratique et utilisable par notre fille pour qu’elle puisse boire seule de l’eau en dehors des repas, nous nous sommes dirigés vers la tasse d’apprentissage à bec. La présence de poignées étaient indispensables car elle n’arrivait pas encore à tenir son biberon seule. À ce moment, je ne connaissais pas la tasse 360* mais je pense que si ça avait été le cas, je me serais plutôt dirigée vers ce type de produit. En effet, les tasses à becs ne sont pas les meilleures pour la dentition de nos ptits bouts.

La tasse 360 fonctionne différemment : il suffit à l’enfant d’exercer une pression pour laisser écouler le liquide sans en mettre partout. Cette tasse peut s’utiliser de différentes manières et à tout âge. J’ai même entendu qu’il était possible de l’utiliser avec les bébés allaités pour éviter la confusion sein-tétine.

À table, les choses sont différentes. Nous avons le temps pour lui apprendre à boire au verre et c’est pourquoi nous n’utilisons pas ce type de tasse. Elle boit dans un petit verre à café, adapté à sa taille !

Tasse 360 ou tasse à bec ?Présentation de la tasse 360 MunchkinLa tasse d'apprentissage à bec Munchkin

Nos biberons coup de coeur

Le meilleur pour la fin comme on dit ? Je vous présente nos biberons fétiches : les Latch ! Nous les avons découverts à un salon alors que j’étais enceinte d’un mois ou deux. Papa s’est complètement laissé séduire par la présentation du vendeur qui, il faut l’avouer, était réussie. Mais après 2 ans d’utilisation intensive, je dois dire qu’il n’y avait pas que du vent dans ses arguments !

Le point fort de ce biberon est la tétine qui ressemble et imite le mouvement du sein. Il est possible de l’étirer, de le compresser, de le tourner… bref, de faire comme avec le sein ! Je trouve également que le débit est nettement réduit comparé aux autres biberons ou tout coule de source. Mes deux filles ont tout de suite accepté ces biberons. J’étais un peu plus sceptique avec la petite dernière qui a été allaitée exclusivement au sein pendant 4 mois, mais l’adoption s’est faite tout naturellement.

Ce biberon possède un système anti-collique, est entièrement démontable et se lave très facilement. Au début, nous utilisions le goupillon Munchkin qui était dans le kit de démarrage, mais un goupillon standard fait également l’affaire !

Il y a 3 tailles de tétine pour le biberon Latch MunchkinLes biberons Latch imitent la forme du sein maternel

Voilà voilà, vous savez tout !

Produits mentionnés dans l’article :
(les liens ci-dessous sont affiliés – en savoir plus)
6 cuillères pour bébé
3 assiettes compartimentées
3 bols avec fixation ventouse
tasse d’apprentissage à bec
tasse 360
kit de démarrage biberons Latch

 

Vivi

Grande rêveuse et Maman de deux petites filles, j'aime imaginer un monde meilleur pour demain.

3 réflexions sur « La diversification alimentaire : 1 an après nos débuts »

  1. On eu eu à peu près les mêmes habitudes. À part quand je fais des plats complets (hachis ou spaghettis bolo ou autre), je sépare aussi pour qu’il gère. D’ailleurs j’aime bien tes assiettes à compartiments. Super article !

    1. Les plats complets elle n’aime pas, en tout cas pas chez nous…! Les assiettes sont sympas mais pas adaptées quand bébé jette l’assiette par terre !! 😀

  2. Je vous remercie pour ce partage. Je suis ravie de lire que cela fait ses preuves ! C’est un excellent schéma. Et je vous rejoins sur le fait de découvrir la nourriture avec les doigts.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page
%d blogueurs aiment cette page :